Les relations entre street marketing et la loi française

Les relations entre street marketing et la loi française

Les relations entre street marketing et la loi française

Les relations entre street marketing et la loi française

Le street marketing intervient dans la rue pour communiquer au public ses messages. Seule la créativité du concepteur et marqueter  qui limite les moyens de communication du street marketing.

street-marketing.jpg

Diverses formes peuvent prouver  la prédisposition de street marketing, entres autres l’événementiel, l’animation, l’ambiance, les affichages, les lumières, distribuer des flyers,etc. Tout ce qui est imaginable et possible et aussi autorisé par la loi.

Le street marketing est-il toujours légal ?

Pour réaliser efficacement et sans bavure le street marketing, il y a une législation à respecter. En référence à l’Art.18 de la Loi du 29.07.1881, le street marketing fait partie des activités de colporteur  qui distribue sur la voie publique des objets publicitaires, des livres, journaux, etc. A cet effet, il est recommandé de faire une déclaration d’activité auprès de la préfecture du département de résidence, surtout que les activités sont permanentes et non occasionnelles. La déclaration doit suivre  les procédures en vigueur. Le street marketing reste légal, mais  il faut se renseigner sur les interdits, car chaque département ou ville peut avoir ses propres règles.

Quelques exemples de street marketing réussis

Les grands groupes ne sont plus à mentionner avec leur investissement énorme qui investit toute une façade des immeubles, en très gros plan. Il s’agit de mentionner quelques exemples de start-up : des vendeurs de produits à base de lait qui se sont mis nus dans la rue pour distribuer leurs produits, avec le slogan « adoptez-nous » suivi de mis en scène créant un buzz ; des organisateurs d’anniversaires originaux mettant à disposition sur site internet des cagnottes avec le slogan « une cagnotte c’est avant tout une histoire ». Ils ont été remarqués dans plusieurs places à Paris, et ça a marché.

buzz.jpg

Concernant les géants, McDonald’s  ne résiste pas à la tentation de défier les vendeurs ambulants de sandwiches durant le festival triennal à Zurich, en peignant un passage à piéton au portrait d’une barquette de frite à son enseigne, visible de loin et attirant  clients, photographe, bloggeur. Le buzzétait très réussi. Le street marketing de McDonald’s est déjà très avancé. La loi française ne contredit pas un tel événement.